Rappel airbags Citroën : finalement 530.000 véhicules concernés !

Véhicules
Le groupe Stellantis a lancé en mai dernier une campagne de rappel massive pour des airbags défectueux. Le problème toucherait finalement 530.000 véhicules Citroën C3 et DS 3, produits entre 2009 et 2019. Cette décision fait suite à la découverte d'un risque lié aux airbags défectueux fournis par Takata, posant un sérieux danger pour les conducteurs et passagers.

Airbags défectueux : une campagne de rappel d'une ampleur inédite

Depuis le 17 mai, Stellantis a pris la décision radicale de rappeler 530.000 véhicules Citroën C3 et DS 3. Et cela en raison de défauts dans les airbags. Les modèles concernés ont été fabriqués entre 2009 et 2019. De fait, ils sont équipés d'airbags du fournisseur Takata, connus pour leur sensibilité aux conditions climatiques extrêmes. Ces airbags peuvent se détériorer avec le temps, surtout sous l'effet de la chaleur et de l'humidité. Il ne faut plus prendre le volant de l'un de ces véhicules. Les airbags défectueux présentent un risque majeur. Si bien qu'en cas d'accident, le gonfleur de l'airbag peut se rompre avec une force excessive. Ce qui peut entraîner des blessures graves, voire mortelles. Cette mesure préventive vise à éviter toute tragédie potentielle.

Les risques et les démarches à suivre

Les véhicules les plus à risque sont ceux circulant dans des régions méditerranéennes. La chaleur et l'humidité y sont plus intenses. Les propriétaires concernés ont été informés par courrier et peuvent vérifier si leur véhicule est impliqué en se rendant sur le site web de Citroën ou en scannant un code QR fourni dans la communication officielle. Pour les propriétaires de Citroën C3 et DS 3 concernés, il est impératif de s'inscrire en ligne pour initier le processus de remplacement de l'airbag. Une fois enregistrés, ils recevront des instructions détaillées sur les étapes à suivre, y compris les options de mobilité alternatives pendant la période de réparation. Stellantis s'est engagé à prendre à sa charge toutes les démarches, sans aucun coût pour les clients.

Une mobilisation nécessaire

Cette campagne de rappel est l'une des plus importantes de ces dernières années. Elle met en lumière l'ampleur du problème des airbags Takata. Ce problème déjà affecté des millions de véhicules à travers le monde. La sensibilisation des conducteurs est cruciale pour garantir leur sécurité et éviter des accidents potentiellement fatals. Stellantis n'a identifié aucun risque pour d'autres modèles équipés de composants différents.