24 heures du Mans : le dirigeable de Goodyear fait son retour !

Véhicules
C'est une bonne surprise pour ceux qui ont la chance de pouvoir assister à la 92e édition des 24 Heures du Mans (Sarthe). Le dirigeable de la firme américaine Goodyear a atterri jeudi 13 juin 2024 sur le site de la compétition. Le top départ de la course, quant à lui, sera donné samedi 15 juin.  

Après 4 ans d'absence, le dirigeable Goodyear revient aux 24 heures du Mans

Les 24 Heures du Mans, événement mythique dans le monde de l'automobile, auront lieu demain, samedi 15 juin 2024. Cette 92e édition réserve une surprise de taille : le retour du dirigeable Goodyear. Ce géant des airs de 75 mètres de long, 19,5 mètres de large et 17,4 mètres de haut planera à 300 mètres d'altitude, offrant une vue imprenable sur la course. Malheureusement, seuls 14 invités triés sur le volet pourront profiter de l'événement à travers de grandes vitres panoramiques du dirigeable. Pionnière dans le développement des dirigeables depuis les années 1910, la firme américaine Goodyear n'avait plus participé aux 24 Heures du Mans depuis 2020. Cette année, elle fait son grand retour pour la 92e édition de cette compétition emblématique. Comme le relate Tom Guide, le dirigeable a décollé d’Allemagne, volant à une vitesse de croisière de 70 à 80 km/h et à une altitude de 400 à 500 mètres. Il lui a fallu environ vingt heures de vol pour atteindre la Sarthe.

Une compétition plus que mythique

  Créées en 1923, les 24 Heures du Mans sont la plus ancienne course d'endurance automobile au monde. Cette compétition se déroule chaque année sur le circuit de la Sarthe, attirant des milliers de spectateurs. Le but est simple : parcourir la plus grande distance possible en 24 heures, mettant tout autant à l’épreuve la fiabilité des voitures que l’endurance des pilotes. Au fil des années, cette course a vu des innovations technologiques majeures et des moments mémorables qui ont façonné l’histoire de l’automobile. On peut citer parmi les événements les plus marquants la victoire triomphante de Bentley en 1924, ou encore la tragédie de 1955 au cours de laquelle un accident a causé la mort de 83 spectateurs. En 1966, Ford a réalisé un exploit historique en battant Ferrari, moment qui a été immortalisé dans le film Le Mans 66. Plus récemment, en 2016, c'est la victoire inattendue de Porsche dans les toutes dernières minutes de la course qui a une fois de plus prouvé que les 24 Heures du Mans restent imprévisibles, et de fait, toujours aussi mythiques.