VIDEO Bugatti Tourbillon : hybride, 1.775 chevaux… un monstre est né

Videos
La Bugatti Tourbillon, dévoilée le 20 juin 2024, marque une nouvelle ère pour la célèbre marque française de supercars. Avec un moteur V16 hybride développant une puissance impressionnante de 1 775 ch, cette voiture promet de repousser les limites de la vitesse et de la performance automobile.  

La Bugatti Tourbillon : un monstre de puissance

Le cœur de la Bugatti Tourbillon est un moteur V16 atmosphérique de 8,3 litres, développé en collaboration avec Cosworth. Ce moteur, capable de tourner à 9 000 tr/min, est associé à trois moteurs électriques, générant ensemble une puissance totale de 1 775 ch. Le moteur à combustion interne produit 1 000 ch, tandis que les moteurs électriques ajoutent 800 ch supplémentaires. Cette combinaison hybride permet à la Tourbillon d'atteindre des vitesses phénoménales tout en offrant une réactivité exceptionnelle grâce au remplissage de couple fourni par les composants électriques. La Bugatti Tourbillon se distingue par une aérodynamique optimisée. Sa structure est plus légère que celle de la Chiron, malgré l'intégration d'une batterie de 25 kWh et de trois moteurs électriques. Les concepteurs ont réussi à réduire la traînée en pinçant la cabine et en minimisant la surface frontale. Les phares flottants, les ailes profilées et les portes dièdres électriques contribuent à une esthétique aussi fonctionnelle qu'innovante.   [video width="1280" height="720" mp4="https://lautomobiliste.fr/wp-content/uploads/2024/06/EMBARGO-BUGATTI-World-Premiere-Presskit-Videos-61.mp4"][/video]   [video width="1280" height="720" mp4="https://lautomobiliste.fr/wp-content/uploads/2024/06/EMBARGO-BUGATTI-World-Premiere-Presskit-Videos-59.mp4"][/video]   [video width="1280" height="720" mp4="https://lautomobiliste.fr/wp-content/uploads/2024/06/EMBARGO-BUGATTI-World-Premiere-Presskit-Videos-64.mp4"][/video]  

Un intérieur revu qui allie sport et luxe

La Bugatti Tourbillon utilise une boîte de vitesses à double embrayage à huit rapports, spécialement conçue pour gérer la puissance massive du moteur. Le châssis incorpore une batterie centrale refroidie à l'huile et des moteurs électriques montés sur les essieux avant et arrière, permettant une vectorisation complète du couple et une traction intégrale. La voiture offre également un espace de stockage amélioré par rapport à ses prédécesseurs, complété par des bagages sur mesure. L'intérieur de la Tourbillon reflète l'engagement de Bugatti envers le luxe et la durabilité. Le tableau de bord squelettisé utilise plus de 600 composants, incluant du titane, du saphir et du rubis, et reste fixe tandis que le volant tourne autour. Les sièges fixés au châssis pour réduire le poids, et la console centrale en verre cristallin et aluminium, ajoutent une touche de sophistication sans compromettre la fonctionnalité.  

Et le prix de la Bugatti Tourbillon ?

Reste que pour ce monstre, il va falloir mettre la main au portefeuille. Bugatti annonce un prix de près de 4 millions de dollars. Pas de quoi freiner les milliardaires qui se l'arracheront... comme ils se sont arrachés les modèles précédents. Les premiers exemplaires devraient sortir de l'usine en 2026. La Bugatti Tourbillon représente un sommet d'ingénierie et de design automobile, fusionnant puissance brute et sophistication élégante. Avec ses innovations techniques et son souci du détail, elle incarne la vision future de Bugatti tout en honorant son riche héritage. Pour les passionnés de supercars, la Tourbillon est bien plus qu'une voiture ; c'est une œuvre d'art en mouvement.
Mots-clés :


Commentaires

No Comments