Moteur 1.2 PureTech : les clients ne seront pas indemnisés par Stellantis

Aide a la conduite

Un moteur à la fiabilité déplorable

Le moteur 1.2 PureTech, utilisé dans divers modèles Peugeot, Citroën et Opel, était à l'origine censé incarner l'efficacité et la fiabilité. Malheureusement, de nombreux propriétaires ont rapidement constaté des défaillances majeures. L'usure prématurée de la courroie de distribution, immergée dans l'huile moteur, est l'un des problèmes les plus récurrents. Cette détérioration entraîne des dysfonctionnements graves du moteur, obligeant les propriétaires à des réparations coûteuses, souvent chiffrées à plus de 5 000 euros. Ces problèmes apparaissent fréquemment bien avant les échéances prévues pour l'entretien, remettant en question la durabilité de ce moteur. Les témoignages de conducteurs se multiplient, faisant état de véhicules immobilisés et de coûts de réparation exorbitants, une situation d'autant plus frustrante pour ceux qui avaient investi dans ces voitures en misant sur leur fiabilité et leur longévité.

Stellantis refuse d'entendre les propriétaires

Face à ces plaintes, la réponse de Stellantis a été claire : le groupe ne reconnaît pas de défaut généralisé et ne prévoit donc pas d'indemniser les propriétaires concernés. Selon les représentants de Stellantis, les défaillances observées ne relèveraient pas d'un vice caché ou d'une erreur de conception, mais de cas isolés ne justifiant pas une intervention à grande échelle. Cette position a déclenché une vive polémique. Les associations de consommateurs et les propriétaires de véhicules touchés dénoncent une attitude irresponsable de la part du constructeur, estimant que Stellantis tente de minimiser l'ampleur du problème. En réaction, plusieurs actions collectives ont été lancées pour tenter de forcer le groupe à assumer ses responsabilités et à dédommager les clients lésés. Les conséquences potentielles de ce refus d'indemnisation vont au-delà des simples coûts financiers pour les propriétaires. Cette affaire pourrait ternir l'image de Stellantis, affectant la confiance des consommateurs dans les marques Peugeot, Citroën et Opel. Dans un marché automobile hautement concurrentiel, la réputation de fiabilité et de service après-vente est cruciale pour fidéliser les clients et attirer de nouveaux acheteurs.