Sondage : les Français majoritairement contre la privatisation des radars mobiles

Politique
Une enquête Harris Interactive commandée par l'association 40 Millions d'automobilistes, diffusée par le Parisien, révèle que 83 % des Français sont mécontents quant à la future privatisation des contrôles de vitesse via radars mobiles.

Pas moins de 76 % des interrogées estiment que cette mesure aura simplement pour objectif de remplir encore plus les caisses de l’Etat, et 86% craignent que les sociétés concernées ne réalisent que des contrôles ciblés, c’est-à-dire dans les endroits où il est plus simple de constater des infractions.

Pour Pierre Chasseray, délégué général de l’association provoitures, ces radars mobiles ne peuvent pas être gérés par des sociétés qui ont pour objectif de faire du profit. Un système « impitoyable » selon lui, avec pour seul objectif « le profit sur le dos des conducteurs. »

D’autre part, la présidente de la Ligue contre la violence routière, Chantal Perrichon, explique que faute d’effectifs, ces voitures, qui existent déjà, ne circulent pas plus d’une heure par jour. Avec cette privatisation, les gendarmes et policiers pourront enfin être réaffectés à d’autres missions prioritaires, comme les contrôles d’alcoolémie ou de stupéfiants ou des comportements dangereux.

source



Commentaires

No Comments