Carburant : pourquoi on raque plus dans les stations d’autoroute ?

Véhicules
Les stations-service situées sur les autoroutes de France affichent souvent des prix qui font grincer des dents, pourquoi ?  

Une clientèle captive

Conduire sur une autoroute en France peut rapidement devenir très coûteux, non seulement à cause des péages, mais aussi lorsqu'il s'agit de faire le plein de carburant. Il est clair pour tout le monde que les stations-service d'autoroute appliquent des tarifs nettement supérieurs à ceux des stations traditionnelles. Pour donner une idée précise : le litre de sans-plomb 95 est en moyenne vendu 14 centimes plus cher sur les autoroutes. Cependant, dans certaines des stations les plus onéreuses, l'écart peut atteindre 50 à 60 centimes par litre de carburant. Comme l'explique Pierre Auclair, directeur général de Essence&Co : « Les gens sur l’autoroute sont un peu plus prisonniers et un peu moins enclins à faire des détours. C’est la loi de l’offre et de la demande ». En d'autres termes, le nombre de stations d'autoroute étant limité, ces dernières misent sur une clientèle captive.  

Une différence du prix du carburant justifiée par des coûts d'exploitation élevés

 
Les stations-service d'autoroute justifient leur écart de prix en raison de leurs coûts d'exploitation, des contrats de concession avec les sociétés autoroutières, ainsi que de la nécessité de maintenir un personnel présent 24 heures sur 24, et des services annexes qu'elles proposent (boutique, restauration, sanitaire, jeux pour enfants, etc.). Comme l'explique un responsable de station-service : « Le prix de la concession et les salaires avec du personnel généralement présent 24h/24 augmentent considérablement nos charges ».
Malgré la commodité perçue de ravitailler en carburant directement sur l'autoroute, les automobilistes adaptent progressivement leurs habitudes en réponse à l'escalade continue des prix du carburant. Preuve en est : les ventes d'essence ont chuté de 11,5% en 2023 dans les stations d'autoroute.